UBIK | 5 idées reçues sur la téléphonie IP
Article image
 Retour aux articles

5 idées reçues sur la téléphonie IP

Eh non, la VoIP n'est pas aussi compliquée que son nom pourrait le laisser penser. En fait, ces 4 lettres si intimidantes pour certains signifient simplement "Voice over Internet Protocol".

Ce type de système téléphonique n'est d’ailleurs pas si différent de ce qu’on appelle maintenant la « téléphonie traditionnelle ». En effet, la téléphonie IP vous permet de passer et de recevoir des appels comme vous le faites avec un téléphone de bureau ordinaire, mais en utilisant l’Internet plutôt qu’un réseau filaire. C’est sans doute pourquoi de nombreux utilisateurs ne se rendent même pas compte qu'ils utilisent une ligne téléphonique VoIP !

Malheureusement, il y a toujours quelques idées reçues concernant la VoIP qui circulent et qui découragent des entreprises d’opter pour celle-ci alors qu’elles en bénéficieraient grandement. En voici cinq.

1 - Passer à la VoIP signifie que vous devrez changer de numéro de téléphone

Certaines organisations hésitent à passer à la VoIP par crainte de priver leurs clients de leur moyen de contact habituel : le numéro de téléphone de l’entreprise qui est sans doute demeuré le même depuis sa fondation.

Eh bien rassurez-vous, les fournisseurs de téléphonie IP savent pertinemment que la fidélisation de la clientèle est déjà assez délicate, pas besoin de rendre la situation encore plus pénible en changeant les habitudes de vos clients et partenaires d’affaires ! En passant à la VoIP, vous serez en mesure de transférer vos numéros d'entreprise existants lorsque vous changerez de fournisseur de services.

Pour en avoir la garantie, recherchez simplement des fournisseurs de téléphonie IP qui font du transfert de numéros une priorité lors du processus de migration vers cette technologie.

2 - Votre équipement téléphonique actuel est incompatible avec la VoIP

Pour une entreprise, remplacer tous ses téléphones peut représenter un investissement très important. C’est une des raisons qui font hésiter les entrepreneurs à passer la téléphonie IP : ils craignent de ne plus pouvoir se servir de leurs appareils qui fonctionnent pourtant encore très bien.

La beauté de la VoIP est qu'elle peut être intégrée à la technologie et aux appareils que vous possédez déjà. Généralement, cela se fait par le biais d'un système hybride de VoIP ou d'un PBX hybride, qui combine votre équipement téléphonique existant avec la VoIP.

Il vaut donc la peine de demander à votre fournisseur potentiel de VoIP si vous pourrez continuer à utiliser vos téléphones si vous choisissez ses services.

3 - Un système de téléphonie IP est difficile à installer et à maintenir à jour

L’informatique, les télécommunications et les réseaux ne sont pas la tasse de thé de tous. Bien des employés craignent donc de se retrouver seuls face à une technologie complexe, difficile à mettre en œuvre et à maintenir à jour.

Pourtant, la VoIP est si simple que certains fournisseurs peuvent même vous fournir des instructions étape par étape pour l'installer vous-même. Évidemment, il peut être préférable de faire appel à une technicien réseau pour votre installation. Votre fournisseur pourra sûrement vous en recommander un très compétent.

La modification et la maintenance du système IP sont aussi simples. Contrairement aux technologies plus anciennes, la voix sur IP permet de déplacer, d'ajouter ou de modifier facilement les utilisateurs, habituellement par le biais d'un portail en ligne convivial.

4 – Avec un système téléphonique IP, la qualité d’appel est décevante

C’est bien normal, personne ne veut investir dans un nouveau système téléphonique pour ensuite constater que la qualité des appels est moins bonne qu’avant.

C’est vrai, au tout début de la VoIP, les utilisateurs se plaignaient parfois des échos, du bruit de fond et de la latence. En effet, contrairement aux lignes fixes classiques, la technologie VoIP compresse les données vocales en "paquets" qui sont ensuite transmis à leur destination, décompressés et livrés. Comme la VoIP repose sur l'Internet, la qualité des appels était tributaire de la qualité des connexions haut débit de l'époque.

Cependant, la fiabilité et la rapidité des connexions Internet et, par conséquent de la technologie VoIP, ont beaucoup progressé. Les fournisseurs ont identifié les causes de la mauvaise qualité des appels et ont établi des stratégies pour les surmonter.

Ces stratégies, généralement appelées protocoles de qualité de service (QoS), évaluent les facteurs perturbateurs tels que la gigue, la latence et le retard, et garantissent qu’un niveau suffisant de ressources soit mobilisé pour améliorer le trafic vocal.

5 - La VoIP ne convient qu'aux grandes entreprises

Bien des entrepreneurs ne s’intéressent pas à la technologie de téléphonie IP parce qu’ils ont l’impression que celle-ci a été conçue pour n’être utilisée que par de grandes organisations.

C’est faux ! La VoIP offre autant d'avantages pour les petites entreprises que pour les grandes. En plus de permettre aux PME de réaliser des économies, une solution VoIP offre de base une foule de fonctions utiles qui contribuent à accroître la productivité et à faciliter la concurrence avec les géants de n'importe quel secteur.

Vous entretenez d’autres craintes face à la VoIP ? Laissez l’équipe d’UBIK vous rassurer

En conclusion, sachez qu’il est tout à fait normal d’éprouver de l’incertitude face aux nouvelles technologies comme la téléphonie IP (bien que celle-ci ait maintenant plus de 40 ans !).

Si vous éprouvez toujours des craintes face à la VoIP après avoir lu cet article, n’hésitez pas à en faire part à l’équipe d’UBIK. Vous comprendrez que la téléphonie IP pourrait bien être l’ingrédient qui propulsera votre entreprise vers de nouveaux sommets !

Abonnez-vous à notre infolettre!

(Vous ne recevrez que des choses intéressantes. Promis.)

Votre navigateur se fait vieux...

Mettez votre navigateur à jour pour naviguer sur ce site. Mettre mon navigateur à jour

×