Blogue UBIK | “Désolé, mon cellulaire pognait pas”
Article image
 Retour aux articles

“Désolé, mon cellulaire pognait pas”

Le Canada a des croûtes à manger en matière d’accessibilité à Internet. On vit dans un giga pays, mais le réseau n’est pas suffisamment développé pour couvrir l’entièreté du territoire. Je ne pense pas vous apprendre grand-chose. Bref, par rapport à d’autres pays industrialisés, on traîne de la patte.

Mais attention! Le 21 décembre dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a établi que tous les Canadiens devaient avoir accès à une connexion Internet, et ce, peu importe où ils se trouvent au pays.

Mieux : tant en ville que dans le fin fond du Yukon, les connexions doivent minimalement offrir une vitesse de 50 mégabits par seconde (Mbps) en téléchargement et de 10 Mbps en téléversement. Bref, Internet haute vitesse est maintenant un service essentiel dans notre giga pays.

Encore mieux : tous les forfaits Internet fixes à large bande doivent comprendre une option de données téléchargeables illimitées. Là, on ouvre la porte aux services gourmands en données. Netflix, YouTube et nos autres meilleurs amis pourront se faire aller à souhait!

Le clou? La technologie mobile pour les cellulaires doit elle aussi être accessible partout au pays. On n’entendra plus la fameuse excuse : « Désolé, mon cellulaire pognait pas. »

cellphone

(iStock)

Auparavant, le seuil minimal établi par le CRTC était de 5 Mbps en téléchargement. On vient carrément de décupler la vitesse! En ce moment, 18 % de la population n’a pas accès à un réseau suffisamment rapide selon les nouvelles normes. Ce sont donc autour de 2 millions de personnes qui auront d’ici 5 à 10 ans la possibilité d’être branchées à un service Internet les reliant efficacement au reste du monde. Après tout, 75 % d’entre nous ont déjà accès à des services pouvant atteindre 100 Mbps. Et Dieu sait qu’on en profite!

On ne se le cachera pas, le Canada, c’est gros. Les 18 % dont on parle, ce sont les habitants des régions éloignées. On pense tout de suite aux populations autochtones du Grand Nord. Mais dans un reportage que j’ai vu l’autre jour à Radio-Canada, un entrepreneur de Rivière-à-Pierre disait avoir de sérieux problèmes de réseau Internet et cellulaire. Son commerce en souffrait, et on sentait un mélange d’impuissance et de frustration.

L’homme racontait que sa fille, en voyage, utilisait son cellulaire pour lui donner des nouvelles (en appelant sur la ligne fixe de la maison familiale, évidemment). L’affaire, c’est qu’elle se trouvait en plein désert du Sahara! Oui, son cellulaire fonctionnait à merveille dans le plus grand désert du monde… Mais à Rivière-à-Pierre, le cellulaire, c’est so-so! « Désolé, mon cellulaire pogne pas. » C’est pas Iqaluit pourtant! Rivière-à-Pierre, c’est à une heure et demie de voiture de Québec. Est-ce vraiment une région éloignée?

desert

(Fotolia)

Le gouvernement canadien débloque donc 750 millions pour soutenir son projet. Au Québec, le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation vient d’ajouter un chèque de 100 millions. Une grosse partie de cet argent-là était à l’origine destinée à développer le service téléphonique des régions rurales et éloignées. Encore une fois, la VoIP vient changer la donne.

La bonne vieille ligne analogique a fait son temps, merci pour les bons services. Tout ce qu’il faut maintenant pour parler au téléphone, c’est Internet. La magie du Web, c’est qu’une fois la connexion établie, le lieu n’a aucune importance.

J’ai des clients qui travaillent des fois au bureau, des fois à la maison, des fois sur la route. J’ai d’autres clients qui ont plusieurs succursales. Tous fonctionnent avec un seul numéro de téléphone, peu importe où ils se trouvent. La VoIP c’est simple, pratique, polyvalent, complet, abordable, et alouette!

Et vous, qu’est-ce que vous pensez de cette annonce du CRTC?

un mexicain au téléphone

(Best of Bucerias)

À la prochaine, les amigos!

Fred

Abonnez-vous à notre infolettre!

(Vous ne recevrez que des choses intéressantes. Promis.)

Votre navigateur se fait vieux...

Mettez votre navigateur à jour pour naviguer sur ce site. Mettre mon navigateur à jour

×